Quel vin boire avec une pizza?

Après la journée internationale de la cuisine italienne, le 17 janvier, c’est la journée mondiale de la pizza le 9 février. De quoi réjouir les Français, qui en dévorent plus d’un milliard chaque année.

Margherita, quatre-saisons, regina ou calzone : autant de variations délicieuses mais quel vin choisir pour accompagner la célèbre spécialité napolitaine ?

Comme toujours, jouer la carte du local s’avère efficace. Partons pour un tour d’horizon des meilleurs vins italiens pour accompagner votre pizza préférée.

La barbera piémontaise : le choix du charme

Avec ses magnifiques collines parsemées de villas aux tons clairs, le Piémont est l’une de régions les plus fascinantes de l’Italie viticole. Le nebbiolo est le cépage emblématique du lieu: ses tannins robustes demandent les meilleurs terroirs, comme ceux de Barolo ou de Barbaresco. Plus souple et fruitée, la barbera, autre cépage noir, offre de riches arômes de framboise, de mûre, de prune et de cerise. Sous le nom de Barbera d’Asti ou de Barbera d’Alba, ses deux villages de prédilection, vous lui trouverez du charme et de l’élégance. Un choix parfait pour une très bonne pizza maison, aux artichauts et aux champignons. Luxe suprême : quelques lamelles de truffe… blanche d’Alba, bien sûr !

Valpolicella, le vin des amoureux

Valpolicella était-il le vin préféré de Roméo et Juliette ? Il s’agit de l’un des vignobles les plus proches de Vérone, en Vénétie.

Valpolicella se divise en deux parties : Valpolicella et Valpolicella Classico. Cette dernière est en fait la zone berceau de l’appellation. Par opposition, Valpolicella est la zone étendue, apparue bien après la naissance du vignoble primitif. Le terme « classico », que l’on retrouve dans d’autres régions italiennes, signifie aussi des critères d’élaboration plus stricts et, par conséquent, une qualité plus nette dans le verre.

Si l’on devait comparer le Valpolicella à un vin français, on pourrait évoquer les vins rouges d’Anjou ou de Touraine, pour sa souplesse et son fruité rafraîchissant. Comme beaucoup de rouges italiens, le Valpolicella est vif et savoureux. Ses notes de cerise aigre, venues de la corvina, son cépage principal, sont parfois légèrement poivrées ou accompagnées d’une note végétale comme le laurier. C’est donc le compagnon parfait d’une pizza aux quatre fromages qui ne demande qu’à être réveillée.

Tournée des grands-ducs en Toscane

Du mitan du XVIème siècle à l’aube du XIXème, les grands-ducs de Toscane ont eu une politique étrangère très ambitieuse. Cette diplomatie active a eu pour conséquence de donner une notoriété éclatante aux vins de leur région : réceptions, cadeaux, commerce, toute occasion est bonne pour faire connaître les vins toscans dans toute l’Europe, en particulier le Chianti et le Vin Santo.

Chianti était appelé à un succès non démenti encore aujourd’hui, puisqu’il est présent dans la quasi-totalité des restaurants italiens de la planète. Généralement simple, c’est un vin à boire rapidement.

En revanche, le Chianti Classico provient d’une zone d’appellation plus restreinte et plus exigeante. Ses tannins fermes, plus souples avec le temps, sont le trait principal de son caractère.

Les amateurs de ce cépage vigoureux aiment aussi Brunello di Montalcino. Plus confidentielle, cette appellation offre des vins raffinés, soyeux, où abondent les arômes de petits fruits noirs.

Quelle que soit votre préférence, les vins de Toscane sont parfaits en accompagnement d’une pizza parsemée de copeaux de pancetta ou de viande des Grisons.

Le trésor bien gardé des Marches

Dans la région des Marches, dans l’arrière-pays d’Ancône, se trouve le village de Morro d’Alba. On y cultive le lacrima, un cépage ancien qui compte de nombreux cousins dans tout le pays. C’est l’un des vins italiens les plus aromatiques, avec d’intenses notes de rose de Damas, de violette, de fruits noirs et de sous-bois. Pour goûter le meilleur de cette palette aromatique, il est préférable de le boire avant son troisième anniversaire, même si les meilleurs peuvent durer nettement plus longtemps. Quel charme ! À découvrir, d’urgence, avec des pizzas végétariennes.

Entre mer et montagne, le vignoble des Abruzzes

Entre la mer Adriatique et les montagnes qui forment la colonne vertébrale de l’Italie s’étend un vaste vignoble de vins rouges : le Montepulciano d’Abruzzo. On a longtemps pensé que le montepulciano était la version locale du sangiovese, tant les similitudes sont nombreuses : tannins abondants, saveur prononcée ou arômes de fruits noirs, par exemple. Pourtant, le montepulciano est une variété bien distincte, généralement élaborée pour mettre en valeur son fruité exceptionnel. C’est le choix parfait des pizzas très simples mais bien exécutées, comme la regina ou la margherita.

Les vins soyeux de l’ardente Sicile

Qui pourrait croire que sous climat aussi chaud, on trouverait des vins aussi veloutés ? C’est pourtant le cas. La Sicile fait partie des régions viticoles les plus actives de toute l’Italie et elle regorge de cépages autochtones, cultivés aux côtés de variétés importées. Le nero d’Avola fait partie des cépages actuellement très recherchés pour ses tannins abondants mais souples et, surtout, ses délicieux arômes de confiture de fruits noirs. Un duo parfait avec la calzone ou la quatre-saisons.